AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Labo mémory.

Nous avons besoin de membres, N'hésitez Pas à Vous Inscrire.
Ce forum autorise le NC-17, ce qui veut dire, que des scènes
choquantes seront dans certains postes voire même plusieurs.
Si vous êtes homophobes ou âme Sensible,
abstenez vous.
Nous ne serons pas tenus responsables.

Partagez | 
 

  La petite souris se fait piégée [PV Iason][NC-17 Hard]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joey Maxwel
Admin /Cobaye Humain
avatar

Nombre de messages : 283
Age : 34
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: La petite souris se fait piégée [PV Iason][NC-17 Hard]   Ven 15 Oct - 5:13

La nuit n’était que courte comme chaque jour, j’étais recroqueviller en fœtus dans ma paillasse essayant de dormir un peu. Mais ici ce n’était impossible. J’étais tout le temps sur mes gardes de peur qu’une personne entre dans ma cellule, pour abuser de moi pour me tester des tas de produits aussi horrible les uns que les autres. J’en gardais des douleurs insupportables, des marques atroces, à me regarder, on me prendrait pour un drogué. J’avais des cernes monstrueux sous les yeux et les yeux rouges à force de pleurer. Les nuits étaient fraîches, juste une petite couverture peu épais pour pouvoir se réchauffer. Les cellules étaient qu’humides et les rats parcouraient les couloirs à la recherche de peu de nourriture qui pouvait se trouver à leur porté. Parfois on pouvait entendre les hurlements des enfants se trouvant dans les sous-sols. Cet endroit faisait vraiment peur, mais je n’arrivais toujours à comprendre pourquoi notre mère nous avait lâchement abandonnés.

Les pas d’un homme marchait dans les couloirs des cellules. Ou allait-il s’arrêter ? Les avancées se rapprochait un peu plus vers la mienne, plus que quelques mettre et voilà je le savais l’homme c’était arrêter devant ma cellule. Qu’a l’ai-je subir, cette fois-ci ? La clé entra dans la serrure, j’ouvris les yeux, grelottant le cœur battant vite, qu’allait-il me faire ? Je sans que, j’avais avoir très mal. L’homme ouvrit la porte qui grinça et entra dans ma cellule.


« Debout ! Dit-il d’une voix grave. »

J’hésitais à me lever, mais je n’eus même pas le temps de réfléchir qu’il me tira du lit avec violence, je me débattais, hurlant « NOON ne me toucher pas, je vous en pris » cependant apparemment l’homme n’était pas la pour me violer, néanmoins pour tout autre chose. L’homme me bouscula un peu trop fortement et me fit mal. Il me sortit de la pièce me traînant avec lui dans les couloirs. Où m’emmenait-il encore passé des tas de testent sur le corps et Mike où était-il ? Je voulais le revoir, j’espérais qu’il n’était pas mort, non j’en suis certain il est envie car je le ressens encore en moi.

On sortit dans les couloirs, pour se diriger vers un ascenseur. Il le pousse à l’intérieur et entre lui aussi, je me décale très loin de lui frissonnant. J’avais tellement froid. J’étais juste avec une grande robe de chambre blanche et nue pied. Je le vis appuyer sur le troisième étages. Jamais je n’étais monté aussi haut, habituellement je montais au deuxième ou restais au sous-sol. Qu’avait-il à cet étage la ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iason del Eros
Chef des Hanran
avatar

Nombre de messages : 7
Age : 35
Date d'inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: La petite souris se fait piégée [PV Iason][NC-17 Hard]   Ven 15 Oct - 6:15

[ il va faire mumuse avec des jouet alors hésite pas mais il n'est pas violent ]

On ne peu pas vivre dans le passé, mais on peu seulement vivre avec. Assit dans on fauteuil, c'est dîner mondain m'ennuyais à mourir, je les maudissais de les voir ainsi agir avec les esclaves. Soupirant, je me suis lever prétextant un excès de fatigue dût à mon dernier voyage, tous m'énervait a jouer les lèche bottes si je puis me permettre de parler ainsi. Je les ais toutefois saluer respectueusement et je suis partis dans mes quartiers.

"Maître avez vous besoin de quelque chose?"
"Oui...Que l'on m'amène un esclave j'ai besoin de sexe..."
"Oui maître"



Ils partirent et quelque heures plutard l'on revint avec un esclave. Assit dans un fauteuil un verre de vin à la main je restais dans l'ombre regardant, je fus outré dans l'état ou il me l'amenèrent
.

"Quel est cet choses..."
"Oh...Bon sang!!!! on devait le laver avant de l'amener!"
"Il suffit!laver le et changer le!"
"Très bien, nous vous le ramenons"
"Non...Lavez le ici j'assisterais a son lavage, deux de mes serviteur vont le laver vous repartez vous puer la mort et je déteste cette odeur. "
"Pardon..."


Il partit me laissant avec le jeune homme, l'un de mes serviteur amena alors un kimono et l'autre l'emmena dans le bassin. Je les ai suivis me déshabillant.

"Maître, vous n'allez pas..."
"Si l'eau est automatiquement filtré et nettoyer, ne vous inquiétez pas, laissez nous et amusez vous entre vous si vous le souhaitez, je vous ai ramener des chocolat."
"Oh...Merci maître
"

Ils nous laissèrent après m'avoir longuement embrasser, m'approchant du jeune homme je le vis plus que paniquer, cela me faisait mal mais je ne pouvais rien dire, rien faire voir. Je l'ai alors empoigné, et je lui ai retiré cette blouse ou je ne sais quoi salle et mal odorante, la brûlant. Le voyant nu je l'ai porté l'emmenant dans l'eau avec lui, certes, il allait peu être ressentir un picotement mais l'eau lui désinfectera alors ces blessures. Une fois dans l'eau bien qu'il soit quelque peu réticent je l'ai allonger sur le dos, le maintenant, je lui ai alors passer de l'eau sur le corps. L'embrassant pour qu'il ne cris pas et apaiser sa douleur, je me suis plus a le laver tels une poupée n'oubliant aucun endroit. Le serrant contre moi j'ai commencer à le caresser.

"Tu es si froid humain...Je vais....(il le pénètre) te réchauffer...."

Je suis entré en lui le maintenant sur le rebord du bassin et je le pris longuement, je me montrait toutefois doux sans le frapper, je le retenais juste pour qu'il ne parte pas ou autres puis une fois libérer j'ai finis de le laver. Une fois cela fait, je l'ai pris sortant de l'eau, et je l'ai essuyer.

"Tu vas passer toute la nuit avec moi au chaud d'accord? Je vais même te garder si tu es sage, tu ne retournera pas en bas...Et sans doute que je te libérais si tu es VRAIMENT gentil avec moi"

Je me plaisait à l'habiller tels une poupée cela me rappelait le temps ou j'étais avec Rikki, ou je l'habillais et le déshabillait. Toutefois j'évitais son regard triste malheureux et fatiguer. Je voulais le prendre contre moi, lui dire combien je répugnais la façon dont on les traitais, mais je ne le pouvais pas. Je l'ai alors porté jusque sur le lit, ou j'ai ouvert son kimono, je lui ai donner a manger des chocolat relaxant et aphrodisiaque et il réagissait vite. Je me suis les lèvres puis je l'ai de nouveau déguster de toute pars, utilisant des jouet pour l'excité deux fois plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joey Maxwel
Admin /Cobaye Humain
avatar

Nombre de messages : 283
Age : 34
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: La petite souris se fait piégée [PV Iason][NC-17 Hard]   Dim 17 Oct - 11:08

Tellement habituer à être violet pas n’importe qui que je ne bouge même plus, me comportant comme une poupée démembrée. Il était entrain de faire tout ce qu’il voulait de moi. J’étais à sa merci. Je l’avais sentie entré moi prendre du plaisir et je restais de marbre. Cette eau, me piquait, mes plaît me fessait si mal il m’embrassa, pour m’empêcher hurlée, mais je ne me débattais même pas restant qu’une poupée sans vie. Il pouvait me tenir, je ne partirai pas à quoi bon fuir de peur d’être encore mal traité.

"Tu vas passer toute la nuit avec moi au chaud d'accord? Je vais même te garder si tu es sage, tu ne retourneras pas en bas... Et sans doute que je te libérais si tu es VRAIMENT gentil avec moi"

Me gardé si j »e suis sage… Me libéré, j’avais du mal à croire ses paroles. Je ne voulais pas espérer, non c’était que mensonge. Il me manipulait comme une vrai doll, m’habillant et me coiffant. Il m’allongea sur le lit ou il ouvrit le kimono qu’il venait juste de mettre et ma donner à manger quelque chose qui avait le goût du chocolat. Cela faisait tellement longtemps que je n’avais ressenti de goûte là.

Mon corps se mit à chauffé, il réagissait à ce qu’il me faisait. Sans que je le veille, je poussais des gémissements de plaisir ! Puis-je sentis des objets me toucher, essayant de me tortiller pour ne pas qu’il me touche avec.
« Non laissez-moi, je ne veux pas » Les larmes se mit couler sur mon visage, tout ce que je voulais c’était voir mon frère. Etre près de lui être protéger de tout.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iason del Eros
Chef des Hanran
avatar

Nombre de messages : 7
Age : 35
Date d'inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: La petite souris se fait piégée [PV Iason][NC-17 Hard]   Jeu 21 Oct - 6:56

Il se tortillait alors pour que je ne le touche pas rien, mais c'était vain. Je l'avais pris pour moi et pour me détendre, mettant en route le godemiché, je le fis entré en lui continuant une fellation, pour couronnée le tout, je me suis permis de lui mettre un anneau vibreur sur le sexe. Je le regardais succombé à mes tortures, et je me léchais les lèvres.

Je me suis alors permis de manger moi-même un chocolat et je me suis sentis réagir, retirant le gode, je l'ai pénétré commençant à bouger, l'anneau vibrait toujours sur son sexe et moi je me régalais à le prendre.


"Oh…Tu réagis vite dit moi…Ton sexe est pire que dur, (il donne des coups de rein) et tu n'es pas chiant hum…Je vais te garder pour moi …"


Je l'ai alors levé doucement m'asseyant entrant en lui plus profondément, j'aimais le fait qu'il soit docile. Je lui ai caressé le visage. Je sentais son sexe pire que du contre mon ventre, je voulais le goûter, me libérant, je suis sortis, et je l'ai rallongé lui dégustant pour avoir la récompense de sa semence. Je lui fis alors plusieurs fois l'amour dans la nuit, j'aimais qu'il soit aussi docile .J'ai alors décidé de le laisser dormir, et je le pris dans mes bras.



"Hum…tu es adorable, tu te laisse faire, j'aime ça…Bien dormons, je te garde contre moi pour dormir.
"


Je l'ai embrassé, puis je me suis installé, pour moi il était comme une peluche. Ma chambre en était remplis tant j'aimais cela. Je souriais alors, j'allais enfin pouvoir m'amuser à l'habiller et le coiffer, je lui avais laissé l'anneau a son membre m'endormant en lui caressant doucement. Le lendemain matin, je me suis alors lever le premier, mes autres serviteur, avait préparé le petit déjeuner et tout heureux je lui ais apporter, m'apercevant qu'il avait pas mal réagis à l'anneau, je finis par lui retiré.


"Oh…je suis désoler j'ai oublié de te le retiré (il le porte) je vais te laver avant ensuite petit déjeuner. Et tu me dira ton prénom"

L'emmenant dans la salle de bain, je me suis plus à le laver, lui faisant au passage une gâterie. Puis je l'ai habillé et coiffer, l'emmenant pour lui donner son petit déjeuner. Je souriais en le regardant manger les croissants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joey Maxwel
Admin /Cobaye Humain
avatar

Nombre de messages : 283
Age : 34
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: La petite souris se fait piégée [PV Iason][NC-17 Hard]   Jeu 28 Oct - 5:04

Une torture sexuelle, le plaisir était trop fort, si bon, mais tellement intense que j’en pouvais plus ? Au moins je ne subissais pas de torture avec des produits qui me brûlait, pour ma cisaillait la peau. La c’était un peu brutal, mais tellement bon. Je le sentais dégusté mon membre tout en me mettant des objets les plus bizarres les uns que les autres ? Jamais on m’avait touché ainsi. Je ne le trouvais pas violent du tout avec moi. Mon corps était si chaud, haletais tellement j’étais excité par ce qu’il m’avait fait manger. Mes les larmes coulaient encore sur mes joues. Ma respiration était accélérée, il avait sorti l’objet de moi me soulagent mais je senti autre chose entré et je compris que c’était lui.

"Oh…Tu réagis vite dit moi…Ton sexe est pire que dur, (il donne des coups de rein) et tu n'es pas chiant hum…Je vais te garder pour moi …"


Je sentis ses coups de rein en moi, mais je répondais pas à ses paroles, j’en pouvais plus je voulais que tout s’arrête, il ne me lâcha pas de la nuit et je me sentais épuiser de jouir à chaque fois tellement que j’en pouvais plus, plus rien ne sortait de mon membre et mon corps en tremblait. Je finis par m’endormir épuiser. Je me suis endormi comme une masse essayant de rattrapé mes nuits d’enfer passé dans les cellules, mais non rien y faire, je me trouvais encore sur mes gardes et me réveillant dans la nuit mes yeux restaient humides et la chambre était à moitié éclairée par une lumière douce de l’extérieur dû aux trois lunes qui se troublait autour de cette planète.

Je me suis redresser doucement m’approchant comme un somnambule devant la grande terrasse regarde le ciel que je n’avais pas vu depuis tellement longtemps. Cette planète était tellement belle. J’aurais tellement aimé que mon père, ma mère et mon frère voie cela. Je me crispe doucement sentant ce que j’avais sur mon membre. Celui-ci était encore droit et je rougis. J’essais de le retiré mais rien à faire en le tirant cela me fit gémir doucement. Je reviens près du lit regardant cet homme qui avait fait de moi son objet sexuel.


"Oh…je suis désoler j'ai oublié de te le retiré (il le porte) je vais te laver avant ensuite petit déjeuner. Et tu me diras ton prénom"


Il veut savoir qui je suis… Pourquoi faire… Et me revoilà comme une poupée me lavant sans que je puisse rien faire et il me retoucha. Ma voix se fit entendre, étant trop sensible voulant que cela s’arrête. Apres cette torture passée, il m’habilla et me coiffa me portant jusqu'à la table du petit déjeuné. J’attrapa un des croisant et mordit doucement de dans pour le déguster et mâcher encore longtemps pour garder ce goût si délicieux dans la bouche.

je suis retourné me coucher, car mes yeux se fermaient encore du a la fatigue et je m’écoule sur le lit m’enfoncent dans les bras de morphe pour la premières fois. Sans m’en rendre compte j’avais joui plusieurs fois dans la nuit du à cet anneau. Je me réveilla en sursaut le regardant, il était là au-dessus de moi retirant cet anneau qui avait tant fait souffrir. Une fois libérées, je mis mes mains sur mon membre encore très sensible.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iason del Eros
Chef des Hanran
avatar

Nombre de messages : 7
Age : 35
Date d'inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: La petite souris se fait piégée [PV Iason][NC-17 Hard]   Jeu 28 Oct - 8:39

"Allons rassure toi, je ne te ferais rien, tu semble fatiguer (il l'embrasse sur le front) repose toi petit ange, je serais dans l'appartement, dans mon bureau. "

Je me suis relever, et je l'ai couvert. De nouveau, je l'ai embrassé sur le front, lui caressant la joue souriant, je lui ai laissé à boire.


"Si tu as faim jeune homme, dis le moi, je te ferais à manger d'accord, et si tu veux me demander autre chose, n'hésite pas à me le demander. Au faite, je me nomme Iason Del Eros. Ne m'appelle pas maître mais par mon prénom. Tant que tu resteras respectueux envers moi tu ne crains rien."


J'ai souris avec douceur, laissant entre ouverte la porte, je me doutais que j'y avais été fort cette nuit là, mais je savais que l'on me surveillait. Mais là j'étais tranquille le drone surveillant avait vu que je le traitais comme un esclave alors que cela me répugnait, il semblerait que l'on ais des soupçons à mon sujet, et je ne voulais pas risquer la vie de mes protéger.

J'ai passé la journée à travailler, préparant du café et un bon repas pour le soir, je suis allé voir le jeune homme lui demandant s'il avait faim.


"Bonsoir, comment te sens tu? As-tu faim? Je me suis permis de lire en toi un peu pour savoir se que tu aimais manger, alors je t'ai fait des sushis. Oh et tiens, voilà des vêtements pour toi. T'es blessures te font elles mal? Je peux te les soignés?"

Je savais qu'au fond, il avait peur de moi, peur que je le touche comme hier, si seulement je pouvais lui dire la vérité…Je souffrais de le voir ainsi, sortant de la chambre, je me suis appuyer contre le mur et je fondis en larmes silencieux repensant, à mon tendre Rikki…Il avait le même regard à son arriver. Retournant dans mon bureau, j'ai laissé la porte ouverte sans le vouloir, j'avais enfin reçus le médaillon renfermant son hologramme, et je l'ouvrais pour le regarder, Son image apparu, lui qui était si beau, et cette mélodie, c'était celle qu'il se plaisait à me chanter. De nouveau je ne pus retenir mes larmes, je souffrais que l'on l'ais tué…Et maudissait les miens.

#Souvenir#
"Iason…Aller Iason réveille toi mon cœur…"
"Hum…Rikki…Je n'ai pas envie…"
"Aller debout fainéant, c'est ton anniversaire aujourd'hui tout le monde t'attend aller!!!!"
"Rikki…Laisse moi encore une minutes…"
"Très bien alors privé de câlins jusqu'à nouvelle ordre, si tu ne te lève pas."
"AH NON!!! Sans t'es câlins moi je tiens plus ok, je me lève…"
"Iason…(il l'embrasse longuement) je t'aime…."
"Moi aussi…"
#FIN#


Souvenirs d'un temps, souvenirs de tout temps, Rikki me manquait, je ne voulais plus vivre…Pourtant, il m'avait demandé, de ne jamais baisser les bras pour nos protéger. Serrant le médaillon contre moi, j'ai murmuré tendrement son prénom laissant les larmes couler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La petite souris se fait piégée [PV Iason][NC-17 Hard]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La petite souris se fait piégée [PV Iason][NC-17 Hard]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Journal de bord d'une petite souris ? ~
» Il était une fois... La petite souris
» Rachel, la petite humaine [ASTERIDE]
» [with Mike] That tonight’s gonna be a good night ?
» Azlin Nizi, dite Lizi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 3e Etages :: Appartement des autres personnes :: N°0382-
Sauter vers: